Aujourd’hui, avec la présence de nombreux logiciels CRM (Pipedrive, vtiger…) ou même de solutions de gestion de propositions commerciales (Tilkee), on s’étonne encore que certains commerciaux restent accrochés à Excel et à ses vieilles pages quadrillées pour conserver leurs contacts… Ce mal qui ronge peut-être l’efficacité de votre prospection. Et pourtant, abandonner le tableur mythique des années 90 est sûrement l’une des meilleures décisions que vous prendrez de votre carrière de commercial. On vous explique pourquoi !

Il n’est pas adapté à la relance

Avez-vous déjà vu un bouton pour relancer votre prospect sur Excel ? Une option pour prévoir votre prochain appel ou rendez-vous ? Non. C’est normal, ça n’existe pas. Sur Excel, à part recopier une adresse mail puis passer par une messagerie de type Outlook, c’est le désert. Vous méritez mieux non ?

Vous courez le risque de perdre des contacts

Vous pouvez uploader votre fichier de prospection sur le cloud. Les solutions ne manquent pas, à commencer par Dropbox ou Google Drive. Mais le faites-vous à chaque mise à jour ? Quand bien même, maintenir un tableur regroupant tous vos contacts sur le cloud serait une perte de temps énorme quand toute votre profession se convertit aux solutions en ligne. Car il s’agit bien de rester compétitif. Si vos concurrents s’équipent d’une solution plus performante, sauvegarder votre base prospects en ligne ne vous sauvera pas.

Le partage de vos données est compliqué

La mise à jour de votre fichier doit être un travail quotidien, sans quoi vous prendrez du retard. Toutefois, lorsque vous ajoutez des informations relatives à la discussion que vous avez eue avec chaque client, votre fichier devient une usine à gaz ! Une colonne “date de contact”, une deuxième ligne “second interlocuteur”… Où sauvegarder le contenu des discussions pour pouvoir le transférer facilement à un nouveau collaborateur ? Même partagé en ligne, votre bon vieil Excel souffre d’un terrible manque de flexibilité.

Il n’y a aucune connexion avec votre propale

Un bon commercial sait que plus il éparpille ses données clients sur des supports différents, plus il perd du temps. Un temps précieux qu’il devrait passer à aborder le prospect. Comment voulez-vous suivre votre prospect à la trace si vous utilisez un logiciel qui n’est pas connecté à Internet et à votre propale ? Les coordonnées conservées sur Excel, le contenu de la proposition commerciale dans votre boite de réception… À l’heure où l’on peut tracker les visites de son prospect sur sa propale, ainsi que le temps qu’il passe sur celle-ci, il est aberrant de ne pas avoir ces infos intégrées à votre fichier client !

Convaincu de vous débarrasser de votre vieil Excel ? Pensez aux différentes solutions de CRM disponibles sur le marché (Salesforce, Zoho, Sugar, Pipedrive) pour avoir un meilleur suivi de votre prospection commerciale. Vous gagnerez du temps, du partage d’informations, des données sur l’intérêt de vos prospects pour vos propales et de la visibilité sur votre chiffre… (et sur votre com’ !). Exit Excel !

Source de l’image à la Une : Flickr (Zoltán Till)