Vous le savez : un emailing de prospection a l’avantage d’être une opération peu coûteuse, avec une réception immédiate de votre cible, tout en pouvant intégrer des contenus variés. Le seul souci : la corbeille est bien souvent sa destination. Petit retour sur les erreurs à proscrire pour que votre emailing si patiemment rédigé ne finisse pas sa course à la poubelle en un seul clic !

1. Faire comme si l’objet de votre message n’avait aucun intérêt

Sachez que le premier regard que posera votre prospect sur votre mail sera bien par définition l’objet. Il s’agit du premier et du plus redoutable filtre. Retroussez vos manches et réfléchissez à son contenu qui fait souvent la différence. Chaque mot pèse donc évitez les banalités et les formules qui tombent à plat du genre « Propositions commerciales de ma PME » ou superlatives à coups de « gratuit » ou « urgent ». Vous risquez même le carton rouge direct pour SPAM. Préférez les objets concis et accrocheurs !

2. Tartiner un roman mal orthographié

Si votre lecteur a le malheur de tomber sur un message, constitué d’un bloc de mots inorganisés et sans structure : vous avez gagné…il ne vous contactera jamais ! Mieux, vous lui facilitez la tâche, car il n’aura aucun scrupule à jeter votre email à la poubelle. Si vous voulez être le champion des emailing de prospection, ne relisez surtout pas votre message, de peur de découvrir une faute d’orthographe ou une coquille ! Gare au manque de professionnalisme rédhibitoire…

3. Multiplier les images pour…rien

Vous misez une grande partie de votre opération de prospection sur les images contenues dans votre message. Choisissez des effets graphiques qui rendent bien, sans rapport avec votre message, c’est encore mieux ! Avec de la chance, votre interlocuteur aura bloqué les images, ce qui lui permettra de ne pas assister à ce massacre visuel. Veillez plutôt à respecter un visuel attractif, incluant votre logo, vos codes couleur, et mettant en lumière un lien vers votre site. Pensez au format HTML pour que vous puissiez être lu par tous.

4. Rester injoignable et familier

Vous venez de faire le terrible effort d’envoyer votre mail de prospection, vous n’allez tout de même pas être joignable dans la foulée ! Surtout, n’insérez pas vos coordonnées, email de votre société, numéro de téléphone, adresses de réseaux sociaux, formulaire de contact, dans votre message afin de ne pas être dérangé. Pensez enfin à adopter un style familier en multipliant les points d’exclamations, les points d’interrogation et les tutoiements. Il est évident qu’entre futurs partenaires, la familiarité va de soi.

Un dernier conseil pour une réussite totale : n’analysez pas les retombées de votre campagne, non vraiment, ce ne sera pas la peine…

 

Crédit photo : Pixabay / TheAngryTeddy