Aujourd’hui, un CRM (Customer relationship management) est un outil indispensable et à forte valeur ajoutée pour tout commercial bien dans son époque. Pourtant, ce type de logiciel est encore victime de quelques idées reçues. Que nous allons nous faire un plaisir de démonter pour vous. Voici 5 clichés sur les CRM que nous ne voulons plus voir !

 

1/ Un CRM, ce n’est que pour une grande entreprise

FAUX ! Un logiciel CRM peut être adapté à toutes les tailles d’entreprises. Certes, à sa naissance, une société n’a que peu de contacts et de clients à gérer. Mais ce n’est souvent que l’affaire de semaines avant que les informations à gérer se multiplient. Dès lors, le risque est grand de se retrouver « noyé » sous les données.

La solution ? Un CRM bien sûr, qui fera office de tableau de bord de l’activité commerciale. Et qui vous permettra de gagner du temps, au quotidien.

 

2/ Un CRM, c’est compliqué

FAUX ! Bien sûr, tout dépend d’où vous partez. Si vous n’avez jamais cliqué sur une souris, un CRM peut être compliqué. Mais si c’était le cas, vous ne seriez pas là, n’est-ce pas ?

Un CRM n’est pas un logiciel difficile à prendre en main. D’autant que la plupart des prestataires prendront le temps de vous aider à appréhender votre nouveau compagnon de route, quel que soit votre niveau de compétences. Oui, ils aideront même Jean-Claude, votre collègue qui vous appelle pour vous demander ce qu’il doit faire quand son PC lui dit « erreur, veuillez redémarrer ».

 

3/ Un CRM ne peut pas s’adapter aux spécificités de mon activité

FAUX ! Beaucoup de logiciels CRM fonctionnent avec un socle commun, auquel ils ajoutent des plug-in spécifiques aux métiers et secteurs d’activité. Cela peut même aller jusqu’au développement d’un progiciel sur-mesure !

 

4/ Après tout, un CRM, ça ne sert qu’à stocker des données

FAUX ! Certes, un CRM a pour fonction basique de vous aider à organiser vos données afin de faciliter votre prospection commerciale. Mais — s’il est performant — il aura également pour mission de créer des scores et de mener des actions personnalisées, ciblées et automatiques, afin de vous aider à atteindre vos objectifs. Il sera le Milou de votre Tintin, le Robin de votre Batman, et le Milhouse de votre Bart Simpson !

 

5/ Un CRM, ce n’est pas moderne

FAUX ! Aujourd’hui, les développeurs de CRM ont pris conscience des changements opérés dans la profession de commercial. Ainsi, les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn, Viadeo…) sont, dans la plupart des cas, intégrés aux logiciels proposés — notamment parce que vos prospects y sont également. Un CRM vous permettra de développer des interactions avec vos futurs clients de manière stratégique. Ce qui est, avouez-le, bien plus efficace que d’utiliser un système ou un script automatisé !

 

Et vous, que pensez-vous des logiciels de type CRM ? Avez-vous dépassé les idées reçues que nous venons d’évoquer ? Prenez la parole dans les commentaires, ils sont là pour ça !

 

Crédit photo : Flickr / Jack Zalium