CTA ? Commercial Très Amusant ? Commercial Toute Aventure ? Non : Call to Action ! Le CTA est cette petite phrase insérée dans un article, une publication sur les réseaux sociaux ou une newsletter, incitant le lecteur à réaliser une action (commenter, passer un coup de téléphone, envoyer un mail, remplir un formulaire…). Aujourd’hui, un bon message commercial se termine par un CTA. Mais comment en vérifier l’efficacité ? C’est ce dont nous allons parler !

 

Une histoire de taux de clics

Les call to action sont des outils très intéressants pour instaurer une interaction entre un internaute et une entreprise. Dans le monde commercial, ils sont sources de leads et peuvent vous aider à dénicher de nouveaux prospects.

Si vous mettez en place des CTA à la fin des articles du site de votre entreprise ou en fin de campagne emailing, plusieurs indicateurs existent :

– les impressions : le nombre total de personnes ayant été exposés à votre CTA.

– les clics : le nombre de personnes qui ont cliqué sur votre CTA.

– le taux de clics : il se calcule en divisant le nombre de clics par le nombre d’impressions, multiplié par 100. Il permet de définir l’attractivité d’une publication.

– la complétion : cet indicateur mesure la part des visiteurs ayant complété et validé un formulaire proposé grâce à votre CTA.

– le taux de complétion : il se calcule en divisant le nombre de personnes ayant complété et validé le formulaire par le nombre de personnes qui ont cliqué sur le CTA, multiplié par 100. Pas de panique, les outils statistiques le font tout seul !

Tous ces indicateurs peuvent être consultables sur de nombreux outils statistiques. Le plus connu ? Google Analytics, qui vous fournira un tableau de bord complet de vos CTA !

 

L’importance du test pour optimiser le CTA

Ne rêvons pas : il est rare de trouver du premier coup le bon emplacement et/ou la bonne formule pour un CTA efficace. Il vous faudra donc tâtonner. Pour ça, la solution est simple, et elle s’appelle méthode du A/B testing. Elle consiste à présenter aux internautes ou aux destinataires de votre newsletter deux pages où les éléments — le ou les CTA notamment — sont placés de manière différente. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à mesurer les résultats de chacune des pages pour connaître celle qui a remporté le plus de succès, et à vous adapter en conséquence !

 

Et sur les réseaux sociaux ?

Vous communiquez sur les réseaux sociaux, comme Facebook, Twitter ou LinkedIn ? Bravo, tout d’abord : il s’agit en effet d’un excellent moyen d’aller différemment à la rencontre de vos prospects.

Bonne nouvelle : les call-to-action sont facilement évaluables sur les réseaux sociaux. Ils proposent en effet différents outils intégrés, qui vous permettront de contrôler vos résultats et d’ajuster votre stratégie si nécessaire. Sur Facebook par exemple, vous pourrez en quelques clics connaître le nombre de personnes atteintes, les clics sur la publication, le nombre de « J’aime » et de commentaires… Lesquels constituent de très bons indicateurs !

Et vous, comment savez-vous si votre CTA a été efficace ? Quels sont vos indicateurs favoris ? Partagez vos expériences dans les commentaires ! (oui, bien vu, cette conclusion n’est rien d’autre qu’un CTA !)

 

Crédit photo : Flickr / Thatguygil