C’est la rentrée, et on reprend les bonnes habitudes : il faut vous remettre à l’emailing de prospection ! Une opération peu coûteuse qui reste une bonne idée, puisque ce canal de communication a généré en France, sur 17 routeurs, un chiffre d’affaires estimé en 2012 à 94 millions d’euros. En lisant ce petit rappel, vous avez des papillons dans le ventre ? Vous voulez profiter du mois de septembre pour booster votre prospection avec un emailing efficace ? Suivez ces quelques conseils !

 

Optimisez votre base

Vous bidouillez votre base de données à partir des adresses emails que vous trouvez à droite à gauche ? Vous envoyez le même message à tous vos prospects ? Vous pensez que plus vous envoyez de mails, plus vos prospects seront prêts à vous signer un petit contrat avec plein de zéros juste avant la virgule ? Désolé, mais il va vous falloir reprendre les bases !

Votre base de données doit être segmentée selon les profils de vos prospects. Elle doit également être régulièrement nettoyée, pour éliminer les adresses inactives. Enfin, pensez à instaurer un turnover en ce qui concerne le rythme de vos envois : si vous “saoulez” vos destinataires par un grand nombre de messages, ils les mettront directement à la corbeille. Ils iront même jusqu’à se désabonner !

 

Soignez la forme

Ce bon vieux Victor Hugo le répétait à qui veut l’entendre : “la forme, c’est le fond qui remonte à la surface.” Pas mal, non ? Pour une bonne campagne emailing de prospection, utilisez une charte graphique agréable à regarder, en cohérence avec l’image de la marque que vous représentez. Prévoyez également des illustrations, et des liens vers les réseaux sociaux !

 

Vérifiez l’objet de votre message

En BtoB, le taux moyen d’ouverture des messages d’emailing est de 43,3 %. Ce qui compte ? L’objet de votre message. Il est impératif de le tester. Pour cela, il vous suffit de vous créer autant d’échantillons — d’environ 50 prospects — que vous avez de bonnes idées. Envoyez vos messages “test” au même moment avec ces différents objets, et observez les résultats dans votre logiciel d’emailing.

Un très bon taux d’ouverture se situe au-delà de 30 %. Si vous n’obtenez ce résultat avec aucun de vos objets testés, nous sommes désolés mais… il va vous falloir repartir de zéro et trouver de meilleures idées !

 

Testez vos CTA

Les CTA (Call to action dans la langue de Georges Clooney) constituent l’une des preuves d’efficacité des campagnes d’emailing. Si personne ne clique dessus, c’est que votre emailing ne fonctionne pas. Comme dans le conseil précédent, testez dans un logiciel d’emailing plusieurs combinaisons avec des échantillons de prospects.

Essayez de placer le CTA en haut du message, en bas, dans une image, dans le corps du texte… Votre objectif ? Sélectionner un CTA dont le taux de clic se situe entre 20 et 35 %.

 

Voyez à quel moment vos prospects sont les plus réceptifs

Vous espérez lire ici “le meilleur moment pour envoyer un emailing, c’est le mardi à 10 h 15” ? Vous allez être déçu : il n’est pas possible d’établir une règle générale en ce qui concerne le moment optimal pour envoyer un email de prospection. Il vous faudra faire plusieurs essais et comparer les résultats. Certains estiment même que le meilleur moment pour un emailing, c’est le week-end… C’est vous dire à quel point le concept de “meilleur moment” diffère d’un cas à l’autre !

 

En appliquant ces quelques conseils et méthodes de test, vous devriez pouvoir améliorer l’efficacité de vos campagnes d’emailing et booster votre prospection. Vous connaissez d’autres astuces ? Partagez-les dans les commentaires !

 

Crédit photo : Pi