Vous êtes du genre à croiser les doigts quand un prospect parcourt votre plaquette, à éviter de passer sous une échelle en vous rendant à un rendez-vous, ou encore à dire que votre collègue Jean-Claude a eu « un gros coup de bol » en signant un si beau contrat avec la Cogirep ? Vous avez donc l’air de croire que la chance fait partie de la réussite commerciale. Avez-vous raison ? Les meilleurs vendeurs sont-ils ceux qui ont l’arrière-train bordé de nouilles ? JeProspecte.com mène l’enquête !

Oui, la chance compte un peu

Il existe de nombreuses situations, dans une carrière de commercial, dans lesquelles avoir un peu de chance aide tout de même : la secrétaire s’absente pour quelques minutes le temps d’un pipi et c’est directement le big boss qui décroche le combiné ; votre carte sort en premier du tiroir dans lequel reposent celles de tous les professionnels de votre secteur ; vous croisez un décideur lors d’un salon, alors que vous n’aviez pas du tout envie d’y aller à la base…
Après tout, dans « vie professionnelle », il y a « vie ». Et la chance fait partie de la vie. Donc oui, il y a un peu de chance dans la réussite commerciale. Mais, nous allons le voir, il serait dommage de se reposer sur ce facteur bien imprévisible…

D’accord, mais la chance, ça se provoque !

Vous pensez que partir en prospection avec une patte de lapin et un trèfle à quatre feuilles dans la poche suffira ? Un rendez-vous se termine par une fin de non-recevoir, et vous pensez être en droit de dire « ben ça, je n’ai vraiment pas de bol, moi ! » Non !
En matière de chasse aux clients, la chance ne vous tombera pas dessus comme la voisine sur le Kinder Bueno de Jo-Wilfried Tsonga. La chance se provoque. Voici comment :

– La chance se provoque par une volonté forte, une croyance de tous les instants en ses capacités et en ses objectifs ;
– La chance se provoque en allant au-delà de sa zone de confort, en prenant des risques et en acceptant que parfois, cela soit pour rien ;
– La chance se provoque en adoptant une organisation qui ne laisse rien… au hasard ;
– La chance se provoque en faisant des efforts, en se déplaçant dans des événements professionnels et en distribuant sa carte un peu partout.

Misez sur la méthodologie plus que la chance

Vous le voyez, la chance n’existe pas, bien souvent, si elle n’est pas provoquée. Votre meilleure alliée ? La bonne attitude. Apprenez de vos échecs. Restez optimiste. Soyez curieux. Donnez aux autres envie d’aller vers vous. Entretenez et développez votre réseau. Prenez votre téléphone et rencontrez vos prospects. Développez une relation de confiance avec ces derniers. Bref, soyez un professionnel jusqu’au bout des ongles. Comme le dit ce bon vieux proverbe : aide-toi et le Ciel t’aidera !

Et vous, la chance dans la réussite commerciale, vous y croyez ? Ou cela vous fait-il doucement rigoler ? Prenez la parole dans les commentaires !

 

Crédit photo : Flickr