Vous voilà tout juste auréolé d’une nouvelle signature de contrat, bien joué ! Un commercial doit néanmoins faire plus qu’amener de nouveaux clients, il doit travailler pour faire en sorte qu’ils restent. La relation client est donc un aspect indissociable du métier et demande de savoir un minimum sur les techniques de suivi et de fidélisation. Heureusement, nous sommes là pour vous donner les pratiques essentielles qui vont rendre vos clients et votre entreprise fous de satisfaction !

Conserver un contact régulier

Une fois le contrat signé, ce n’est pas la fin de votre relation avec le client et vous devez d’ores-et-déjà prévoir votre prochain entretien ! Conserver un contact régulier permet de savoir si le client est satisfait de votre service ou votre produit, si ses envies ont changées, ou même s’il a un problème dont il n’a pas encore osé parlé. Vous devez donc prévoir des rendez-vous de deux types :

La prise de contact : tous les deux à trois mois, par téléphone ou par mail, essayez de recontacter votre client. Votre prétexte ? Savoir le produit ou le service le satisfait, prendre des nouvelles, envoyer un emailing. Cette prise de contact est là pour montrer que vous êtes toujours là, et que vous avez un suivi du produit ou du service vendu.

Le point : une fois par an (ou plus), faire le point avec votre client en face-à-face (ou visioconf) permet de faire un bilan. Préparez-bien vos questions car cette fois, vous allez devoir analyser ce qui a plu et moins plu à votre client. “Quel a été votre plus gros soucis ?” ou “Qu’est ce qu’on peut faire de mieux?” ne sont pas des questions interdites, loin de là. Ce “point” sera aussi l’occasion rêvée pour ajouter des options, services, ou renouveler une offre de contrat, si votre bilan est bon !

Être plus qu’une relation commerciale

Tout bon commercial le sait, un bon client doit aussi être un bon ami. Si l’amitié ne s’achète pas, vous devez donc la mériter : c’est un travail à faire sur toute l’année. Plus vous aurez de contacts (téléphone, visio, entretiens), plus vous en saurez sur le client et vous pourrez l’aider dans des domaines qui dépassent vos compétences. Besoin d’une bannière pour un site web ? Vous connaissez une start-up qui lui fera un prix. Une recherche de stagiaire qui stagne ? Vous avez le candidat idéal à proposer. Ce genre d’attentions vous donne une nouvelle dimension aux yeux du client. Le secret est donc d’être tout simplement disponible, serviable et attentif !

Détecter et anticiper les besoins

Pour être un meilleur commercial aux yeux de votre client, vous devez savoir ce dont son entreprise a besoin, le plus tôt possible. Vous devez conserver vos échanges (mails, notes prises au téléphone), vous renseigner sur l’actualité de l’entreprise, et tout simplement poser les bonnes questions rapidement. Votre travail pour satisfaire le client ne s’arrête jamais, alors soyez à l’affût : il vous a parlé d’une difficulté d’envoi avec ses emailings, pourquoi ne pas lui parler de votre service consacré ? Il vous explique que ses collaborateurs mettent du temps à transitionner vers votre solution, est-il nécessaire de proposer une formation à l’outil ? Ayez toujours un coup d’avance sur ce que va demander le client !

Comme vous pouvez le constater, construire une relation client n’est pas de tout repos mais la récompense est importante. En effet, fidéliser un client peut vous permettre de le garder 5 voire 10 ans. Alors soignez votre relation client !

Crédit photo : Pixabay / StartupStockPhotos