Aujourd’hui, se passer d’un logiciel CRM lorsqu’on est commercial, c’est un peu comme prospecter en Vendée sans voiture : possible, mais fastidieux et compliqué ! Mettre en place un logiciel de gestion de la relation client, c’est gagner en visibilité et en sérénité grâce à une information partagée et centralisée entre tous vos services. La finalité ? Faire grimper votre chiffre d’affaires !

Un logiciel CRM, c’est quoi ?

CRM, de l’anglais Customer Relationship Management, autrement dit gestion de la relation client. Utiliser un logiciel CRM, c’est chercher à développer et à optimiser la fidélité de vos prospects, votre chiffre d’affaires et votre marge. Un logiciel de ce genre est un formidable outil de capitalisation des données de vos clients, regroupant différents leviers pour remplir un peu plus vos poches à la fin du mois :
– Concernant la vente : gestion des plannings et agendas, des contacts, des devis, des commandes, des factures et des relances…
– Dans le domaine du marketing : listes de démarchage, campagnes par téléphone et e-mail, reporting des actions, tableaux de bord analytiques…
– Pour le service client : historique de la relation avec le prospect, tickets SAV, enquête de satisfaction…

Comment ça marche ?

Il existe deux modes d’installation de ces logiciels : SaaS et local.

Le CRM en SaaS (Software as a Service)

Logiciel et données sont hébergés en mode “cloud” – sur Internet – et non sur vos serveurs ou disques durs. Souscrit auprès d’un prestataire de services (d’où son nom), il est très modulable : mises à jour régulières, adaptation en fonction des besoins de votre entreprise… Son principal avantage : il est accessible de n’importe où, à partir d’un navigateur Internet. Donc également à partir d’un smartphone ou d’une tablette, pratique pour un commercial amené à beaucoup se déplacer ! À court terme, son coût est moins élevé que la version installée en locale, du fait de son adaptabilité et du règlement mensuel.

Le CRM en local

Le logiciel est stocké sur vos serveurs ou disques durs. Cela vous permet notamment de savoir où sont stockées vos données : chez vous ! Son prix, plus élevé, présente l’avantage d’être amortissable dans le temps. Vous ne pouvez en revanche accéder à ce type de logiciel que sur les postes où il a été installé.

Plus accessibles, plus pratiques, plus flexibles, moins chers, les logiciels en mode SaaS remportent les suffrages dans le monde du marketing. De la PME à la multinationale, les CRM sont adaptés à toutes les tailles d’entreprises. Vous pouvez en choisir un sur mesure ou “prêt à installer”, moins onéreux. Vous pouvez généralement choisir les fonctionnalités intégrées ou non à votre CRM. Pensez à la formation et à l’accompagnement des utilisateurs, passages indispensables à la réussite de l’implémentation d’un tel outil.

Quels avantages pour un commercial ?

Utiliser un logiciel CRM va vous faciliter la vie ! Aujourd’hui, vous gérez certainement plusieurs outils en même temps : suivi de prospection, tableurs, agendas, gestion de contacts, force et prévision des ventes… Une solution CRM, adaptée à la réalité de votre activité, peut centraliser de nombreux outils, et même en intégrer d’autres !
Concrètement, un CRM vous permettra notamment :
– d’utiliser des outils de recherche avancée multicritères (e-mails, fiches contacts, entreprises, professions…) ;
– de gérer des agendas individuels et partagés, avec rappels automatiques et gestion des priorités ;
– de générer des rapports d’activité automatiques ;
– d’obtenir en un clic l’historique complet d’un client, quel que soit le canal de contact par votre entreprise ;
– de récupérer automatiquement des données issues du site Web de votre prospect et de les utiliser à votre avantage ;
– de consulter et modifier, à tout moment et en tout lieu, des informations précieuses pour concrétiser une propale.

Au final, vous gagnerez énormément de temps. Et le temps, c’est de l’argent…

Crédit photo : Flickr / Sean MacEntee