Suite de notre précédent article : « Tilkee for Marketing : le premier usage »

25 000 consultations ont été réalisées sur le site www.programmes-2017.com entre le 27 mars 2017 et le 16 avril 2017.
Zone territoriales : 85 % de lectures en France (1.400 communes différentes) et 15 % de lectures  depuis l’étranger.

 

Les programmes des candidats les plus consultés

Le top 3 des candidats dont le programme a été le plus consulté :   

  • Emmanuel Macron est à l’origine du programme « En Marche ! ». Un candidat nouveau et dont il a été dit que le programme était un peu creux… ce qui a probablement stimulé l’envie de lire le programme. Il a été consulté par 19,57% des internautes. 
  • Jean-Luc Mélenchon est signataire du texte et programme de la France insoumise pour l’élection présidentielle de 2017, déposé sur LAEC.fr (abréviation de « L’Avenir En Commun »), accessible sur un site web de manière claire et ordonnée.
  • François Fillon a connu un démarrage fulgurant avec les primaires de la droite mais la consultation de son programme de 100 pages arrive en troisième position avec 40% de lectures de moins que pour Emmanuel Macron.

 

Classement (% du nombre total de lectures) : Emmanuel Macron : 19,57% / Jean-Luc Mélenchon : 16,56 % / François Fillon : 11,90% / Benoît Hamon : 10,25% / Marine Le Pen : 8,84% / Nathalie Arthaud : 7,76% / Philippe Poutou : 5,92% / François Asselineau 5,83% / Jean Lassalle 4,77% / Nicolas Dupont-Aignan : 4,61% / Jacques Cheminade : 3,99%

A l’instar des sondages électoraux, le classement a évolué sur la période analysée et Jean-Luc Mélenchon est passé en tête du classement sur la dernière semaine étudiée.

Nous pouvons remarquer que le programme de Marine Le Pen a été lu par un faible nombre de visiteurs, contrairement à son résultat au 1er tour des élections. Ce faible nombre peut s’expliquer par des électeurs déjà convaincus par le parti et sa présidente… et par d’autres électeurs qui rejettent totalement les idées de ce parti et ne sont pas curieux de mieux les connaître.

 

Les Français consacrent du temps à la lecture des programmes

28% des lectures s’effectuent depuis un mobile. En moyenne, 68 % des consultations sont faites depuis un ordinateur (les autres consultations se font sur tablette).

Il y a des infographies de programmes qui n’étaient vraiment pas adaptés à une lecture sur mobile… Et les temps de lecture confirment cette analyse !

 

Le temps moyen de lecture de programme est de 3’26”.

Néanmoins, l’attention des lecteurs a une durée limitée. Après les 12 premières pages, le temps de lecture de chaque page diminue drastiquement. En effet, quel que soit le nombre de pages lues, le temps de lecture reste presque identique.

On observe le temps de lecture maximal pour Jean Lassalle et son programme présenté au format d’un livre de 89 pages à 5’14”. S’en suit Nicolas Dupont-Aignan (190 pages) avec 4’35’’ puis Marine Le Pen (24 pages) avec 4’06”. Le minimum de temps moyen passé par consultation va à Jacques Cheminade avec 1’13’’.  A noter que le temps de lecture moyen du programme de François Asselineau est de de 2’10”.

Classement : Jean Lassalle : 5’14” / Nicolas Dupont-Aignan : 4’35” / Marine Le Pen : 4’06” / Jean-luc Mélenchon : 3’43” / Benoît Hamon : 3’33” / Emmanuel Macron : 3’32” / François Fillon : 3’28” / Nathalie Arthaud : 2’33” / Philippe Poutou : 2’23” / François Asselineau : 2’10” / Jacques Cheminade : 1’13”

 

Les programmes de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron sont des programmes courts (en nombre de pages) mais ils font partie des programmes lus le plus longtemps : la mise en forme graphique, la mise en avant de mots clés, l’insertion d’images illustrant les propos et la concision des propos ont encouragé les lecteurs à lire le programme avec attention.

Le temps de lecture maximal observé pour Jean Lassalle peut s’expliquer par la difficulté à trouver les points clés du programme au sein de son ouvrage “Un berger à l’Elysée”. Le format “livre”, bien qu’il soit lu longtemps, ne permet pas de mettre en avant les points clés du programme d’un candidat…

Par ailleurs, le format vidéo (expérimenté par François Asselineau) ne semble pas idéal pour transmettre ses idées et son programme. En effet, la vidéo de 3h46’ n’a été visionnée que 2’10 en moyenne. Selon cette analyse, les électeurs ont besoin de pouvoir rapidement identifier les sujets qui les intéressent sans avoir à visionner tout le programme d’un candidat.