Être commercial, ce n’est pas forcément être parfait, même si on essaye toujours de l’être aux yeux de ses prospects et clients ! Il suffit hélas d’une petite inattention pour s’emmêler les pinceaux et faire la bourde qui va vous décrédibiliser, voire faire capoter votre deal en un clin d’œil. Voici donc le top 5 des bourdes du commercial avec son client.

1/ Envoyer la propale au mauvais client

C’est un grand classique et vous l’avez sûrement déjà expérimenté : envoyer une propale trop rapidement et se tromper de destinataire. Que cela arrive parce que vous avez préparé plusieurs propales dans la même journée et que vous les avez confondues, ou parce que le client a le même prénom qu’un autre (la suggestion de contacts de Gmail vous a trahi !), la honte vous envahit déjà. Une propale au mauvais client, c’est la confidentialité qui s’envole, et votre crédibilité avec. Alors regardez bien à 2 fois avant de l’envoyer !

2/ Envoyer une propale avec des mentions d’autres clients

Vous avez envoyé la propale au bon client, pas mal… mais, avez-vous envoyé la bonne propale ? Ne vous croyez pas sorti d’affaire parce que l’adresse mail était la bonne, car si vous utilisez le même modèle de propale pour plusieurs prospects, les chances de laisser des mentions d’autres clients sont élevées ! Votre deal “exclusif” n’est plus vraiment une affaire puisque le client sait que vous offrez le même à tous les autres, ou pire, vos autres clients sont informés (les bruits courent vite…) que vous faites une offre plus avantageuse à d’autres entreprises. Bien sûr votre professionnalisme en prend un coup et vous pouvez prier pour que le client ne se concentre pas sur ce “recyclage” !

3/ Confondre vos clients à un rendez-vous

Si vos rendez-vous s’enchaînent, vous pouvez vous y perdre et croire que votre rendez-vous du matin est avec le client X, alors que vous ne le verrez en fait que l’après-midi. Le résultat : vous vous êtes trompé de dossier et vous avez un regard étonné et abasourdi lorsque le client Y arrive, sourire aux lèvres.

4/ Se tromper de nom dans vos mails

C’est une petite faute, mais on vous en tiendra rigueur : se tromper de nom dans vos mails montre que vous n’êtes pas concentré sur votre travail. De plus, on pourra croire que le mail était adressé à quelqu’un d’autre. C’est véritablement un nid à confusion que vous pouvez et devez éviter en relisant de bout en bout chaque mail que vous envoyez. Oui, cela prend du temps, mais ce temps vous coûtera moins d’argent qu’un client froissé !

5/ Partager des informations confidentielles sous Google Docs

Si vous avez besoin de partager des documents avec votre client, faites attention à la hiérarchie de vos dossiers, au risque de lui dévoiler un peu plus que ce que vous souhaitiez. Si le client a accès à votre planning personnel, à vos autres propales ou même des documents en cours d’écriture, cela peut poser de gros problèmes (pour vous, et votre entreprise !). Vérifiez bien les autorisations que vous fixez sur les plateformes collaboratives. Pour les prospects, préférez l’envoi de vos documents à part, ou mieux, le partage sur une plateforme indépendante de vos fichiers propres, comme Tilkee !

Source de l’image  à la Une : Flickr (bruckerrlb)