Jean-Claude Convenant est passé par là ! Le personnage loufoque, inculte et baratineur incarné par Yvan le Bolloc’h dans la série Caméra Café a sans doute contribué à entamer la profession de commercial, encore victime de nombreuses idées reçues – souvent bien loin de la réalité ! Alors,histoire de vous mettre un peu de baume au cœur, JeProspecte.com démonte les 5 idées reçues les plus entendues sur les commerciaux, et sans mauvaise foi s’il vous plait !

« Un commercial, c’est un requin prêt à vendre n’importe quoi à n’importe qui »

Faux ! Votre rôle du commercial n’est pas de vendre à tout prix mais de comprendre les besoins et les enjeux de vos prospects. Vous devez identifier ceux qui pourraient avoir réellement besoin de votre produit et leur proposer une solution adaptée à leurs contraintes et impératifs. Cela ne peut se faire qu’au terme d’un minutieux travail de préparation : la prospection. De toute façon, vous l’avez peut-être remarqué, un commercial qui cherche à vendre n’importe quoi à n’importe qui s’expose tout juste à voir prospects et clients s’envoler les uns après les autres. S’il vous est égal de faire preuve de moralité, faites au moins preuve de bon sens 😉

« Commercial, c’est un métier d’homme et de macho »

Faux, re-faux et archi-faux ! La preuve ? Ces dames ont remporté 60 % des prix au concours du meilleur commercial de France en 2013. Si elles ne représentaient que 22 % des effectifs de la profession en 1982, leur part a atteint 43 % cette année ! La tendance devrait se confirmer dans les prochaines années : les étudiantes en commerce remportent plus de matchs de simulations commerciales que leurs homologues masculins…

« Le boulot de commercial, c’est mal payé »

Faux ! Si dans une entreprise, les salaires des commerciaux paraissent plus bas que ceux de leurs collègues du marketing, c’est parce que l’on compare surtout les salaires fixes ! Le métier de commercial comporte une importante part de rémunération variable, déterminée en fonction de la capacité de chacun à atteindre ses objectifs de vente. Parfois, bien vendre peut rapporter très gros… suffisamment pour faire pâlir d’envie vos collègues ! Sans oublier les avantages en nature (téléphones portables, ordinateurs, voitures de fonction, remboursement des frais professionnels) qu’accordent bon nombre d’entreprises ! Et on en parle pas des cadeaux des clients, qui peuvent se montrer très généreux…

« Les commerciaux ont tout le temps la pression »

C’est un peu vrai mais… vous n’êtes pas les seuls ! Qui peut citer un métier dans lequel on « glande » toute la journée, sans tomber à son tour dans les clichés ? Oui, les commerciaux ont des objectifs à atteindre. Oui, de ces objectifs dépend une partie de leur rémunération. Mais il faut relativiser : les commerciaux répondent aux besoins des clients, ils n’ont pas à le créer, comme dans les départements marketing par exemple. Et puis, franchement, si vous ne voulez pas avoir la pression dans votre boulot… on espère que vous êtes nés milliardaires, parce que le marché de l’emploi ne sera pas votre ami !

« Les commerciaux n’aiment pas leur boulot »

Faux ! La fonction commerciale intervenant dans tous les secteurs d’activité, les professionnels de la vente peuvent travailler plus facilement que les autres dans un domaine qui les passionne. Rien de mieux que de prendre du plaisir au travail pour être efficace… surtout quand il faut faire de la prospection téléphonique le lundi matin !

Crédit photo : Flickr